Un négociant français au Pérou au XIXe siècle : splendeur et décadence de Félix Dibos (1831-1898)

Pascal Riviale

Résumé


L’histoire de l’émigration française au Pérou est d’autant plus mal connue qu’elle est toujours restée très discrète. Nous sommes en effet bien loin des départs numériquement importants observés à certains moments du XIXe et du début du XXe siècle à destination du Nouveau Monde, notamment en Uruguay, en Argentine, ou aux Etats Unis. On note néanmoins au Pérou, comme dans d’autres lieux d’émigration, une forte proportion d’individus originaires du Sud-Ouest de la France (Gironde et Pays Basque). Le cas analysé ici – celui du Bayonnais Félix Dibos – nous montre un négociant bénéficiant sans doute déjà de points de repère et de bases arrières assurées, mais qui saura se construire aussi sur place un réseau de relations, tant chez ses compatriotes qu’au sein de la bonne société péruvienne, grâce aux ressorts de sociabilités formelles et informelles, ceci afin d’établir une position sociale à la hauteur de ses aspirations et de son souci de la représentation.

Texte intégral :

PDF


 
ISSN 1957-7273     © Association HISTOIRE(S) de l'Amérique latine.