Le patrimoine muséal équatorien : La mise en place d’un réseau de musées nationaux

María José Jarrín

Résumé


Conscient du rôle politico-social du patrimoine muséal, le Ministère de la Culture – créé en 2008 – a mis en place en 2010 le Système et la politique nationale des musées (SIEM). Ce projet cherche à améliorer le monde des musées équatoriens : recherche scientifique, aménagement logistique et conditions d'accès pour les différents types de publics. Ainsi, cette nouvelle organisation propose à toutes les institutions muséales de l’Equateur de travailler en partenariat avec l’Etat. Alors qu'il existe plus d’une centaine de musées dans le pays, pour le moment seuls 14 musées ont accepté de faire partie du SIEM. Quelles sont les raisons de cette faible participation de la part des musées ? En quoi est-elle révélatrice de la difficulté de l’Etat à consolider les politiques culturelles ? En somme, comment ce processus de patrimonialisation serait-il essentiel à la construction de l’identité nationale d’un pays pluriculturel comme l’Equateur ?

Texte intégral :

PDF


 
ISSN 1957-7273     © Association HISTOIRE(S) de l'Amérique latine.